quels arbres planter dans un sol acide

10 arbres à planter dans un sol acide

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, certains arbres sont tolérants à un sol acide, et d’autres sont complètement adaptés. Si vous avez un sol acide dans votre jardin et que vous voulez quand même planter de beaux arbres, nous avons sélectionné pour vous 10 arbres qui se plaisent dans cet environnement. Vous retrouverez également quelques indications sur les différents types de sol. Sachez que le type de terre de votre jardin peut varier selon sa localisation, en particulier si vous avez un grand jardin.

10 arbres à planter dans un sol acide

1. L’Érable japonais (Acer)

erable japonais arbre sol acide

L’Erable japonais fait parti de la famille des Acer qui désigne tous les arbres du groupe des érables. Ici, nous parlons de ceux qui sont originaires du Japon et de Chine. Si tous les Acers n’ont pas besoin d’un sol acide, beaucoup d’entre eux le préfèrent et sont plus adaptés lorsque le pH est un peu plus bas. Ces beaux arbres ne dépassent généralement pas 12 mètres de haut, et certaines variétés pleureuses peuvent atteindre 4 à 8 mètres.

Disponibles dans un large éventail d’espèces et de cultivars, les érables japonais sont des arbres à feuilles caduques qui possèdent de belles feuilles dont la couleur varie du vert vif au rouge bordeaux profond. Ils sont réputés pour leur feuillage d’automne qui est d’une beauté époustouflante. Par contre, les Acers ont tendance à ne pas aimer la chaleur extrême et prolongée ni le froid extrême.

Selon l’espèce et la variété, il y a cependant une certaine marge de manœuvre. Certains survivent à un hiver pendant lequel la température atteint les -18°C. 

Retrouvez notre article sur Comment savoir si son sol est acide.

2. Le Hêtre (Fagus)

hetre a planter dans un sol acide

Si vous avez un grand terrain, vous pourrez planter un Hêtre sans problème. Les hêtres (ou Fagus sylvatica) sont des arbres parfaitement adaptés pour les sols acides si vous avez assez d’espace pour qu’ils puissent se déployer sans rien abîmer.

Pouvant atteindre une hauteur de 40 mètres ou plus, le hêtre est un arbre à feuilles caduques qui produit de belles feuilles vertes ovales: le vert vif du printemps mûrit d’abord en une couleur plus sombre et plus riche. En automne, les feuilles prennent une couleur brun cuivré et sont précédées, à la fin de l’été, par les noix de hêtre. Elles sont minuscules, mais très savoureuses. 

3. Le Magnolia

planter des magnolias dans un sol acide

La plupart des magnolias, mais pas tous, préfèrent un sol acide à neutre. Ils peuvent être à feuilles persistantes ou caduques selon l’espèce, et existent en différentes tailles, des petits arbustes aux grands arbres. 

Les magnolias sont sensibles au gel et aux vents forts, et il faut veiller à ce que leur sol ne se dessèche pas pendant les mois les plus chauds. Mais si vous êtes aussi séduit par eux que moi, faites des recherches et trouvez un magnolia qui convient à votre situation et à votre type de sol. Pensez simplement à bien pailler le sol autour du tronc si vous sentez que le froid ou les fortes chaleurs arrivent.

4. Le pin 

pin pour acidifier le sol du jardin

La plupart des espèces de pins se plaisent dans les sols acides. Bien qu’il y en ait quelques-unes qui ne le font pas, la majorité d’entre elles n’ont pas peur d’un pH de sol plus bas et peuvent pousser dans des sols sablonneux, qui sont souvent acides.

De nombreuses espèces de pins ne se soucient pas vraiment de l’endroit où elles poussent, tant qu’elles bénéficient d’un bon ensoleillement et d’un bon drainage. Pour cela, bêcher le sol avec une serfouette avant de le planter. D’ailleurs, vous pouvez souvent voir des pins pousser en bord de mer, comme quoi il ne leur faut pas grand chose et ils sont très résistants.

De nombreux pins rendent le sol qui les entoure plus acide par la chute de leurs aiguilles, il faut donc en tenir compte si vous voulez planter des pins et quelque chose en dessous. Il est important de noter que de nombreux feuillus rendent le sol qui les entoure plus acide, mais peut-être pas autant que celui des pins.

5. Le chêne pédonculé (Quercus palustris)

chene pedoncule a planter dans un sol acide

Le chêne pédonculé (Quercus palustris) est un chêne qui se plaît dans les sols acides, en particulier ceux qui sont riches, humides et bien drainés. Contrairement à de nombreux autres chênes, cette variété prend une forme pyramidale en grandissant.

Pouvant atteindre une hauteur de 35 mètres ou plus si les conditions sont idéales, le chêne pédonculé a des feuilles vert foncé, brillantes et profondément lobées. C’est un chêne à feuilles caduques, mais il peut conserver quelques feuilles pendant les mois d’hiver.

6. Le Bouleau (Betula)

arbre a planter dans un sol acide bouleau

Les bouleaux, comme le hêtre et le chêne dans une certaine mesure, préfèrent un sol plus acide. Comme ils sont apparentés au chêne et au hêtre, ce n’est pas surprenant. Il existe environ 60 espèces différentes et les bouleaux sont des arbres à feuilles caduques qui sont originaires d’un large éventail de régions plus fraîches de l’hémisphère nord.

Selon l’espèce, ils peuvent devenir de grands arbres atteignant 30 mètres de haut ou de petits arbustes ne dépassant pas 30 cm de haut. Bien sûr, toutes les espèces ne peuvent pas vivre dans tous les habitats et toutes les zones climatiques, mais vous pourrez peut-être en trouver une qui vous convienne.

7. L’Arbousier (Arbutus unedo)

arbousier jardin terre acide

L’arbousier est un arbre magnifique et inhabituel qui vaut la peine d’être considéré s’il convient à votre région. Originaire d’Europe occidentale, du sud-ouest de l’Irlande jusqu’au Portugal et à la Méditerranée, l’arbousier peut pousser comme un grand buisson ou un petit arbre.

Dans tous les cas, il ne dépassera pas 10 mètres de haut et peut être considérablement plus petit. L’arbousier est un arbre à feuilles persistantes, de forme ovale et de couleur vert foncé. Il a de belles fleurs blanches et parfumées en forme de cloche et porte des fruits fascinants qui mûrissent au cours de l’année, passant du jaune-vert pâle à un rouge-orange vif et joyeux. Ils sont d’ailleurs étonnants, des boules orange couvertes de points rose rouge vif lorsqu’ils sont encore en train de mûrir. 

8. Le houx (Ilex)

planter du houx dans un sol acide

Le houx est une plante que l’on retrouve souvent en forêt, ce qui confirme que les régions boisées ont un sol acide. Il s’agit d’un genre composé d’environ 400 espèces différentes. Le houx peut être trouvé dans le monde entier dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées. 

Il existe une grande variété de couleurs et de tailles, les feuilles peuvent être vertes ou dorées, de couleur unie ou panachée. Elles peuvent même être bleues dans certains cas. Les baies peuvent avoir des couleurs allant du rouge à l’orange, du jaune au blanc, et elles peuvent même être noires.

9. L’Araucaria du Chili (Araucaria araucana)

araucaria du chili adapte au sol acide du jardin

Originaire d’une petite partie de l’hémisphère sud, l’ouest de l’Argentine et le centre et le sud du Chili, il est cultivé dans divers autres endroits du monde depuis des centaines d’années. L’Araucaria du Chili peut atteindre une hauteur de 30 mètres et est à feuilles persistantes. Ses feuilles sont son signe le plus distinctif: elles sont hérissées, rigides et très vertes, avec une texture de cuir et une forme triangulaire. Elles sont petites et assez pointues et sont disposées en spirale autour des branches de l’arbre.

Cet arbre a cependant besoin d’un sol bien drainé, quel que soit le pH. Contrairement à la plupart des arbres de cette liste, l’Araucaria du Chili est généralement dioïque, ce qui signifie qu’il a des fleurs mâles et femelles sur des arbres séparés.

10. Le Pommier domestique (Malus Domestica)

sol acide planter pommier

Les pommiers domestiques, bien qu’ils ne supportent pas les sols extrêmement acides, se satisfont d’un pH de 5,5 à 6,0 et plus, voire légèrement inférieur selon le cultivar et les conditions de croissance générales.

Étant donné que les pommiers sont cultivés en tant que greffons, c’est-à-dire qu’une branche vivante d’un arbre est reliée au porte-greffe d’un autre, il peut sembler un peu difficile de déterminer quel arbre en particulier est le meilleur pour votre jardin, surtout si l’on considère qu’il existe des milliers de cultivars de pommes différents.

Les pommes de consommation sont apparemment les mieux adaptées aux types de sols plus acides. Originaires d’Europe, ce sont de beaux spécimens, merveilleux dans le paysage et ils apportent une touche de beauté à votre jardin, surtout pendant la floraison. Les pommiers peuvent atteindre une hauteur d’environ 10 mètres selon les espèces et ont une floraison délicate, blanc rosé et au parfum sucré au printemps.Il sera idéal pour nourrir les abeilles.

Pourquoi surveiller le pH du sol ?

importance du ph du sol dans son jardin

Tout sol a une valeur de pH qui est une mesure de l’acidité ou de l’alcalinité. Plus précisément, il s’agit d’une mesure de la concentration d’ions hydrogène dans le sol. Un nombre élevé d’ions hydrogène entraîne l’acidité (et un pH faible) et un nombre faible d’ions hydrogène entraîne l’alcalinité (et un pH élevé).

Le pH est généralement mesuré en ajoutant un échantillon de sol à une quantité d’eau. La valeur du pH qui en résulte indique dans quelle mesure le sol a modifié le pH de l’eau. Il détermine également la disponibilité des nutriments essentiels pour les plantes. Selon le pH du sol, certains nutriments et minéraux deviennent plus disponibles, jusqu’à devenir toxiques, et d’autres nutriments deviennent moins disponibles, jusqu’à ce que les plantes souffrent de carences. Le pH peut également interférer avec l’activité microbienne.

Si vous craignez que votre sol soit très acide ou très alcalin, ou si vous voulez simplement savoir où vous en êtes, vous pouvez acheter un kit d’analyse. Le kit vous donnera une réponse raisonnablement précise, mais vous pouvez aussi envoyer un échantillon de sol à un laboratoire spécialisé pour obtenir un rapport plus détaillé et plus approfondi.

mesurer le ph du sol pour savoir quel arbre planter

Est-ce que mon sol est très acide ?

Si le pH de votre sol se situe entre 3,0 et 5,0, votre sol est très acide. Trop acide à l’extrémité inférieure: même la plupart des arbres qui se plaisent dans des conditions acides ne sont pas très heureux en dessous d’un pH de 4,5. Dans ce cas, vous pouvez envisager d’ajouter de la chaux ou un agent de chaulage au sol pour augmenter temporairement son pH et son alcalinité. 

Est-ce que mon sol est acide ?

Avec un pH de 5,1 à 6,0, votre sol est acide, mais pas trop. Les plantes éricacées (qui détestent le calcaire) s’en sortiront bien, et vous pourrez planter des arbres qui aiment les acides (ou qui les tolèrent). Cependant, vous devrez ajouter de la chaux pour planter tout ce qui préfère un sol plus alcalin.

Est-ce que mon sol est moyennement acide ?

Un pH compris entre 6,1 et 7,0 est classé comme moyennement acide, mais raisonnable pour la culture de la plupart des types de plantes, à l’exception de celles qui ont vraiment besoin de conditions acides. Cette fourchette de pH, et peut-être jusqu’à 7,5, est considérée comme la meilleure pour la plupart des activités de jardinage et de culture et correspond à la fourchette optimale pour la disponibilité des nutriments.

Est-ce que mon sol est neutre ?

Un pH de 7,0 est considéré comme un pH neutre, ni acide ni alcalin. C’est le pH de l’eau pure. Une fois que vous dépassez cette valeur, vous entrez dans la gamme alcaline.

Est-ce que mon sol est alcalin ?

Un sol dont le pH se situe entre 7,1 et 8,0 est considéré comme alcalin et peut poser des problèmes à une grande variété de plantes du jardin. Toutefois, il semble qu’un pH légèrement alcalin puisse réduire l’incidence de la maladie de la hernie des crucifères.