comment faire une culture de couverture

Pourquoi faire une culture de couverture dans son jardin ?

Vous avez entendu parler des cultures de couvertures mais vous ne savez pas comment ni quand les mettre en place ? Ce guide vous aide à mieux comprendre ce qu’est une culture de couverture mais aussi les étapes pour la réaliser. Vous pourrez ainsi améliorer la qualité de votre sol, attirer les insectes pollinisateurs et favoriser la biodiversité en limitant l’utilisation des produits chimiques.

Que sont les cultures de couverture ?

ameliorer la qualite de la terre fertiliser

On en entend que très peu parler mais les cultures de couverture sont idéales pour maintenir un sol fertile et enrichir le sol en nutriments. Cette technique permettra sur le long terme d’améliorer la santé de votre terre. Elle est principalement utilisée pour ralentir l’érosion, permettre à l’eau de mieux circuler, éliminer les mauvaises herbes, contrôler les maladies du potager, éloigner les parasites et améliorer la biodiversité. 

En enrichissant votre sol et en l’aidant à s’approvisionner en oxygène, vous améliorerez le rendement de vos futures cultures potagères. Pour l’aider, vous pouvez aussi ajouter des matières organiques et des fleurs permettant d’attirer les pollinisateurs et en même temps vous protégez les abeilles

Enfin, les cultures de couverture vont permettre au sol de ne pas durcir pendant l’hiver et donc de faciliter l’infiltration de l’eau. Les pluies étant de plus en plus fortes ces dernières années et la sécheresse estivale n’aidant pas, il est important de maintenir un sol constamment humide pour qu’il ne deviennent pas trop durs. Retrouvez tous nos conseils sur comment retourner la terre dure.

Quels sont les avantages de la culture de couverture ?

culture de couverture rendement ameliore potager

De meilleurs rendements

Le fait d’avoir un sol aéré et bien nourri vous permettra d’obtenir un meilleur rendement lors des prochaines récoltes. Ces cultures possèdent tellement d’avantages qu’elles peuvent être répliquées par les agriculteurs à grande échelle. D’ailleurs, nombreux sont les agriculteurs qui pratiquent cette technique pour améliorer la qualité de leur sol.

Un sol fertile

Les cultures de couverture maintiennent et améliorent la fertilité du sol de plusieurs façons. La protection contre l’érosion est l’avantage le plus évident, mais l’apport de matière organique est un intérêt à plus long terme et tout aussi important. 

Les cultures de couverture contribuent indirectement à la fertilité du sol en captant les nutriments avant qu’ils ne soient détruits comme c’est le cas avec les légumineuses dont on vous parle plus bas dans l’article. Leurs racines peuvent même aider à débloquer les nutriments en les convertissant en des formes plus facilement disponibles pour les autres plantes

culture de couverture meilleure qualite de sol au potager

Stabiliser la qualité du sol

Il est de plus en plus évident que les cultures de couverture aident à stabiliser les rendements et à améliorer la disponibilité de l’humidité face à des conditions météorologiques de plus en plus irrégulières. En cas d’humidité extrême, les cultures absorbent trop d’eau, c’est pourquoi le sol doit être bien drainé. 

Si vous êtes confronté à la sécheresse ou si vous avez un potager dans une zone plutôt aride, les cultures de couverture permettent d’augmenter les rendements tout en utilisant l’eau de manière très efficace. Le carbone ajouté et les canaux racinaires, en plus de l’augmentation de l’espace poreux du sol, contribuent à améliorer la capacité de rétention d’eau du sol. 

Limiter les nuisibles et insectes ravageurs

Les effets des cultures de couverture peuvent réduire les infestations par les insectes, les maladies, les nématodes et les mauvaises herbes. Les cultures de couverture attirent et retiennent les insectes utiles. 

Les paillis de cultures de couverture suppriment les mauvaises herbes, alors que certains, comme les brassicas et les moutardes, réduisent les populations de verticillium et d’autres agents pathogènes du sol. Les systèmes de cultures de couverture antiparasitaires permettent de minimiser l’utilisation de pesticides et, par conséquent, de réduire l’exposition aux produits chimiques.

Les cultures de couverture fleuries peuvent fournir de la nourriture et un habitat à d’importants pollinisateurs et insectes utiles. Elles peuvent également accueillir des oiseaux et d’autres espèces sauvages. Les cultures de couverture protègent la qualité de l’eau en freinant l’érosion du sol et en réduisant les pertes d’azote. 

choisir une culture de couverture

Comment choisir une culture de couverture ?

Afin de choisir les plantes à mettre en culture de couverture, il sera nécessaire de déterminer les éléments dont votre sol à besoin. Par exemple, si vous avez planté des tomates sur une certaines surfaces, sachez que votre sol aura besoin d’azote. Il sera donc idéal d’enrichir le sol en azote en y mettant des plantes adaptées. 

D’autres objectifs peuvent être définis comme: réduire la pousse des mauvaises herbes, apporter des matières organiques, réduire l’érosion du sol, ou encore conserver un sol humide. Pour cela, vous pouvez opter pour un seul type de culture ou plusieurs, ce que l’on appelle un cocktails.

Quand mettre en place une culture de couverture ?

Afin de déterminer quand mettre en place vos cultures de couvertures, vous devez déterminer au préalable les légumes que vous allez planter d’une année sur l’autre en réalisant un plan de votre potager. Cela vous permettra de connaître les meilleures rotations à faire et donc, les besoins de chacun de vos fruits et légumes. 

La période idéale pour ce type de culture reste la fin de l’été et le début de l’automne. Le sol est encore assez chaud pour permettre aux graines de se développer et de résister au froid de l’hiver. Si votre objectif est de lutter contre le durcissement du sol, il sera préférable de le faire avant l’été et ses sécheresses.

Le moment de la culture de couverture dépendra donc des cultures que vous allez mettre en place dans les mois à venir. 

quand faire culture de couverture

Quels sont les types de cultures de couverture ?

Les légumineuses: plantes et légumes

Les légumineuses sont les plantes idéales pour enrichir le sol en azote. Parmi elles, on retrouve le pois, les haricots, le trèfle. Ces plantes vont enrichir le sol en azote pour les cultures suivantes. Ainsi, sur le long terme, cela vous permettra de moins investir dans les engrais azotés. 

Les légumineuses ont pour principal avantage de favoriser la prolifération des insectes bénéfiques aux cultures mais aussi d’améliorer la qualité du sol pour les plantations demandeuses d’azote. Elles seront également très utiles pour prévenir l’érosion du sol et s’adaptent très facilement aux différentes conditions climatiques, même les plus extrêmes.

Les autres plantes

quelle plante choisir culture de couverture

On retrouve dans les autres plantes utiles pour les cultures de couvertures les céréales comme le blé, l’orge, l’avoine ou encore le seigle. Les graminées fourragères seront également utiles pour absorber les nutriments et aider à la suppression des mauvaises herbes. 

Des plantes comme la moutarde ou les brassicas pourront également vous être d’une grande aide pour lutter contre l’érosion tout en produisant peu de déchets. Elles aideront ainsi à réguler un sol trop riche en azote ou autre nutriment. 

Un mélange de plantes

Les cocktails de plantes pourront vous aider à amener différentes ressources à votre sol. Vous pourrez ainsi lutter contre les mauvaises herbes tout en enrichissant le sol en azote. Des graminés et des légumineuses pourront par exemple faire bon ménage dans votre potager d’hiver afin de réguler les nutriments.

Les mélanges sont également plus résistants et tolèrent des conditions peu favorables tout en attirant de nombreux insectes. Néanmoins, selon la taille du jardin, ces mélanges peuvent s’avérer coûteux.

N’hésitez pas non plus à mettre du paillis avec vos cultures de couverture pour lui permettre de se décomposer et d’enrichir le sol à son tour tout en maintenant la chaleur et en préservant l’humidité.

Planifiez votre rotation de cultures

Si vous êtes un jardinier novice, la mise en place des cultures de couverture peut s’avérer être un véritable challenge. Il sera nécessaire de bien planifier vos cultures d’une année sur l’autre pour apporter les bons nutriments à la terre

Que vous ajoutiez des cultures de couverture à vos rotations existantes ou que vous réorganisiez complètement votre potager, vous devez consacrer autant de planification et d’attention à vos cultures de couverture qu’à vos cultures de fruits et légumes. 

Retour haut de page