quand labourer son jardin

Quand labourer son jardin ? Conseils et outils nécessaires

Que vous ayez l’intention de semer de la pelouse ou vous lancer dans la création d’un potager, vous devez travailler la terre avant de vous lancer. Cela va permettre d’ameublir le sol et de faire remonter à la surface des matières organiques. Ainsi, les racines prendront plus facilement dans le sol et vos fruits et légumes, vos plantes se développeront mieux et plus facilement. 

Il est donc important de retourner la terre de son jardin afin de permettre de rendre le sol plus fertile. Cette action doit être réalisée au moins 2 semaines avant la période d’ensemencement pour une terre plus souple permettant le bon développement des racines.

Pourquoi labourer son jardin ?

Labourer la couche supérieure de la terre du jardin va permettre de l’assouplir tout en faisant remonter une nouvelle couche de nutriments à la surface là où les graines ou les plants seront placés.

Pendant le processus de labourage du jardin, les mauvaises herbes et les racines envahissantes profondément enfouies sont hachées, tout comme les restes des cultures récoltées. Les restes de la matière naturelle peuvent maintenant se décomposer beaucoup plus rapidement pour aider à améliorer la qualité du sol du jardin.

labourer le sol pour nourrir le jardin avec les anciennes cultures

Les résidus de récolte, en particulier la matière organique des légumineuses, injectent de l’azote hautement bénéfique dans le sol du jardin. Les plantes laissées dans le jardin après la récolte commencent à se décomposer et à sécher pour enrichir la terre.

Le fait de labourer le jardin le débarrassera non seulement des mauvaises herbes, mais aussi des insectes. Les larves pondues par les insectes destructeurs après la récolte sont tapies à peine sous le sol et n’attendent qu’une occasion d’émerger pour commencer à grignoter vos plants en croissance. Les larves ne pourront pas résister à une gelée ou, dans certains cas, même à des températures basses en début de soirée au printemps.

Le seul inconvénient à exposer les larves d’insectes dans le jardin lors du labourage est la perte d’insectes bénéfiques, comme les nématodes, qui aideront à repousser les mauvais parasites tout au long de la saison de croissance. Pour les aider à se développer, n’hésitez pas à planter des fleurs ou tout autre plante hors du potager pour les aider à se développer. 

Une fois le jardin complètement labouré à l’aide d’une bêche ou d’une grelinette, prenez le temps de casser les mottes de terre avec une pelle ou un râteau. Déposez ensuite une  couche de paille afin d’améliorer le processus d’aération qui se produit lorsque la terre est retournée. Elle permet aussi de maintenir l’humidité au niveau du sol pour qu’il ne durcisse pas de nouveau et de le nourrir. 

Quand labourer son jardin ?

Rassurez-vous, il n’y a pas un seul moment pour labourer le jardin. Deux options s’offrent à vous: le début de l’automne ou le début du printemps.

labourer son jardin a l automne

Labourer au début de l’automne

Préférez labourer votre jardin quand il n’est pas détrempé. Il faudra qu’il soit légèrement humide pour vous faciliter la tâche, surtout si vous le faites manuellement. Un labour effectué quelques semaines après la récolte permet de décomposer les débris de la récolte, et les jeunes mauvaises herbes commencent à pousser dans le vide laissé par les plantes récoltées.

Dans un même temps, attendez que les températures nocturnes soient suffisamment basses pour tuer les larves d’insectes dans le sol en les exposant au froid. Pour tirer le meilleur parti du labour d’automne, incorporez du compost en cours de traitement, et laissez-les se décomposer naturellement dans le sol du jardin jusqu’au printemps.

Labourage de printemps

Le labourage au printemps peut être effectué dès que le sol est suffisamment souple pour être labouré, après que les températures hivernales aient commencé à laisser place à un sol dégelé.

Certains jardiniers labourent le plus tôt possible pour exposer les larves d’insectes aux températures froides, environ un mois avant de planter pour ameublir le sol et tuer les mauvaises herbes. D’autres jardiniers pensent que labourer deux fois au printemps, mais cela peut surmener le sol et potentiellement faire plus de mal que de bien au jardin.

Étant donné qu’un labour de printemps sera effectué peu de temps avant la plantation, tout compost ajouté à la parcelle de culture doit être déjà traité et considéré comme un terreau de qualité.

Attention à la texture du sol

labourer une terre humide

Le meilleur moment pour labourer un jardin est lorsque le sol est humide, mais pas détrempé. Si vous tentez de labourer un sol détrempé ou boueux, vous risquez de compacter le sol en marchant dessus au lieu de le retourner et de l’aérer. De plus, vous allez vous fatiguer pour pas grand chose. 

Le fait de labourer le sol lorsqu’il est sec repousse le peu de sol humide existant plus loin dans le sol, et loin de l’endroit où vous allez mettre les graines ou les plantes. L’utilisation d’une grelinette dans un sol sec rendra également la couche arable riche en nutriments encore plus susceptible d’être emportée par le vent, même léger.

Comment labourer son jardin ?

Planifiez à l’avance la période de l’année où vous voulez labourer afin d’avoir sous la main du compost, du fumier et du paillage pour enrichir la parcelle de culture. Inspectez soigneusement la parcelle de culture à labourer, afin d’enlever tous les débris et les grosses pierres qui pourraient ne pas vous faciliter la tâche, voire casser vos outils. Ensuite, choisissez la direction dans laquelle labourer et garder la même pour toute la parcelle. Réduire le nombre de virages permettra de rendre le travail moins pénible et de ne pas marcher sur la parcelle déjà labourée. 

Quels outils utiliser pour labourer son jardin ?

Selon la taille de votre jardin, vous ne pourrez pas utiliser les mêmes outils. Ces conseils s’appliquent particulièrement pour les jardins de grande et de petite surface.

1- La bêche

utiliser une beche pour labourer son jardin

La bêche est certainement l’un des outils de jardinage les plus courants que vous utiliserez. Elle est parfaite pour creuser de petits trous, tasser ou encore casser les mottes de terre. Elle vous permettra également de creuser des trous assez profonds afin de planter des bulbes par exemple.

Certaines personnes préfèrent cependant utiliser des pelles ou des bêches plus petites pour ces tâches. C’est une question de préférence personnelle mais aussi de superficie. La bêche sera idéale si vous avez une petite surface à labourer

2- La grelinette

pourquoi utiliser une grelinette a 4 dents

Je vous en ai déjà parlé il y a quelques jours, la grelinette est un outil permettant de retourner la terre à l’aide du poids de votre corps. Elle peut avoir 3, 4 ou 5 dents et vous permettra de labourer une plus grande surface sans vous faire mal au dos. Ainsi, vous pourrez facilement retourner la terre. Si cette dernière est trop sèche, veillez à casser les mottes de terre restantes avec une pelle ou une bêche. 

3- La fourche

quel outil utiliser pour labourer la terre

La fourche de jardinage sera utilisée pour aérer le sol de vos jardins. Vous devez être capable de le retourner et de mélanger la terre avec des matières organiques pour l’enrichir. Le simple fait de le retourner avec votre fourche de jardinage aidera à transformer le sol en quelque chose de plus viable pour la culture des plantes.

L’utilisation de cet outil est très simple, puisqu’il vous suffit de le ratisser sur le dessus du sol. Son utilisation est plutôt recommandée pour les terres sableuses considérées comme molles. La prise en main reste confortable, vous ne devriez donc pas avoir de problèmes lorsque vous utilisez cet outil pendant de long

4- La serfouette

utiliser une serfouette ou binette pour le jardin

Très similaire à une bêche, la serfouette possède également une fourche à 2 dents permettant de facilement retourner la terre et déraciner les mauvaises herbes. Si vous devez arracher des mauvaises herbes, la serfouette sera un outil très pratique à avoir sous la main. Elle peut également être utilisée pour vous aider à creuser dans la terre et à planter des graines, c’est donc un outil vraiment polyvalent.

Elle sera idéale pour les personnes ayant un sol dur. Elles peuvent être assez encombrantes à utiliser et il faut beaucoup d’énergie pour les balancer. Néanmoins, c’est un outil qui vous permettra de facilement désherber les endroits peu accessibles: entre les haies ou les carrés potagers par exemple.

5- La houe

utiliser la houe pour labourer la terre du potager

La houe est un outil polyvalent qui est un indispensable pour le jardinage. Elle vous permettra d’effectuer de nombreuses tâches dans votre jardin. Elle sera utile pour labourer la terre, enlever les mauvaises herbes et récolter certaines cultures. Par contre, elle ne sera pas idéale pour les personnes ayant un jardin de taille moyenne à grande. 

6- La pelle

la pelle pour retourner la terre du jardin

La pelle traditionnelle est utilisée pour creuser la terre. La plupart des pelles de ce type ont une lame pointue qui permet de creuser facilement dans un sol dur. Vous pouvez marcher sur la lame afin d’enfoncer la pelle dans la terre, ce qui vous permet de creuser plus profondément. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page