comment faire un potager sureleve dans le jardin

Comment faire un potager dans un bac en bois ?

Les potagers surélevés sont l’un des moyens les plus productifs de cultiver vos propres aliments. Ils vous donnent un meilleur contrôle sur les conditions du sol et permettent une récolte rapide et facile de vos cultures. 

Les potagers réalisés dans des bacs en bois peuvent être simples ou très élaborés, en fonction de vos besoins et de l’esthétique générale que vous souhaitez créer. Les conseils que je vous donne ci-dessous sont valables pour tous les jardiniers et dépendent de la taille de votre jardin mais aussi du temps dont vous disposez pour le mettre en place et vous en occuper. Préférez la facilité, commencez petit pour ne pas être débordé !

Comment construire son potager en bois ?

La construction de potager surélevées est un excellent projet de bricolage pour ceux qui souhaitent cultiver leur propre fruits et légumes. Vous aurez juste besoin de quelques outils, de bois, d’huile de coude et bien sûr d’un peu de temps. Découvrez les étapes pour vous aider à la réalisation de votre potager surélevé.  

Choisissez l’endroit idéal

Commencez avec la liste de fruits et légumes que vous souhaitez planter pour déterminer l’endroit idéal de votre ou de vos carrés potagers. Pensez à ceux qui ont besoin d’une zone ensoleillée et ceux qui ont simplement besoin de la lumière matinale ou de fin de journée. Certains légumes ne supportent pas le plein soleil et risquent de brûler. 

Préférez opter pour une zone où le sol est plat, ce sera idéal pour commencer. Les zones pentues peuvent vous apporter quelques soucis de culture. 

Pensez à mettre votre potager dans un endroit isolé pour éviter que des personnes marchent dedans ou qui pourrait vous gêner pendant les beaux jours. Le fond du jardin, les bordures éloignées de la maison peuvent être des zones idéales. On n’est jamais à l’abri d’un ballon qui fera tomber les tomates !

Choisissez le matériau de votre bac en bois

Pour la création de votre carré potager plusieurs options s’offrent à vous. Comme dit dans le titre vous avez bien entendu le bois mais aussi la pierre ou encore des matériaux récupérés. Ce qu’il faudra vérifier, c’est que ces matériaux soient naturels et ne risquent pas de dégager des produits chimiques dans la terre.

Le bois non traité est le choix le plus populaire que vous verrez dans la plupart des jardins et que vous trouverez facilement dans le commerce. Vous pouvez également utiliser des palettes faites en bois non traitées pour construire votre carré potager. Pensez à regarder sur les sites de dons ou sur le bon coin, certains les donnent ou les vendent pour des sommes infimes. J’en ai acheté 2 pour 5€ mais comptez qu’il vous faudra du temps pour les désassembler et construire le bac en bois.

faire un potager en bois recycle

Lors de votre construction, évitez de mettre du fer non adapté à l’humidité. Cela peut entraîner une fuite de toxine dans le sol à cause des traitements qu’il a pu subir.

Pour les autres options, vous pouvez opter pour des pierres empilées. Ces plates-bandes surélevées, que l’on voit au plus fort de la saison de croissance, sont faites de pierres empilées. Certains jardiniers préfèrent la pierre au bois pour leurs plates-bandes parce qu’il y a moins d’entretien. D’autres choisissent la pierre parce qu’ils aiment son aspect. Le seul inconvénient est que l’investissement initial est généralement plus élevé avec la pierre.

Le bois recyclé quant à lui vous permettra de construire un bac en bois respectueux de l’environnement pour accueillir toutes sortes de légumes tels que des aubergines, des courges, des tomates et des plantes aromatiques par exemple. Le bois recyclé est un bon choix pour les jardinières car il est plus résistant à la pourriture que la plupart des types de bois. En fait, ce bois a si bien résisté qu’il a trouvé une seconde vie dans cette application.

J’ai pu voir que certains optent pour l’acacia tressé et j’ai trouvé ça assez surprenant. On peut facilement lui donner une forme arrondie et les placer au centre du jardin étant donné qu’ils sont surélevés. Ce bois s’adapte facilement et est adapté pour l’extérieur.

Si vous souhaitez faire pousser des légumes sur votre terrasse ou votre patio, optez pour un bac en bois en séquoia. Tout comme les lits surélevés, les jardinières autonomes offrent un meilleur contrôle du sol et une récolte plus facile, et elles peuvent être déplacées si nécessaire, à partir du moment où vous ne les ancrez pas dans le sol.

Déterminez la taille et la disposition des bacs

La taille est l’un des éléments essentiels pour la création de votre potager. Dans un premier temps, il faudra prendre en compte les légumes que vous souhaitez planter. Un plan de courgette par exemple aura au moins besoin d’un espace de 80 cm pour bien se développer. A l’inverse 30 cm suffiront pour des carottes. Pour la longueur, fiez-vous à votre plan de potager comme nous vous l’avons expliqué dans l’article Faire un jardin potager pour les débutants.

Dans un second temps, évitez d’avoir une largeur de plus de 1,5 mètre pour pouvoir atteindre facilement les plantations centrales sans avoir à marcher dans le carré. Cela pourrait abîmer les racines, trop tasser la terre et empêcher vos plantes de bien se développer.

Enfin, laissez un espace suffisant entre vos carrés potagers pour pouvoir circuler facilement. Si vous avez un grand potager et besoin d’une brouette, pensez à lui laisser de la place. Si ce sont des petits carrés, vous pourrez opter pour un espace moindre.

mettre en place son premier carre potager

Construires vos bacs en bois

Les planches en bois peuvent être facilement fixées ensemble aux niveau des coins à l’aide de vis galvanisées (les poteaux d’angle sont facultatifs). Vous pouvez aussi utiliser des blocs de mur de jardinière pour les coins et les joints.

Les plates-bandes en pierre ou en blocs peuvent être installées avec ou sans mortier.

Si vous souhaitez une solution plus facile à mettre en place, essayez les bacs de stockage galvanisés ou les plates-bandes surélevées préfabriquées qui se montent en un rien de temps. C’est une solution facile pour les jardiniers débutants.

Tapissez le fond de vos carrés potagers

Une fois que la terre des carrés a été retournée et que les mauvaises herbes ont été retirées, mettez du carton ondulé ou du papier journal qui empêcheront les mauvaises herbes ou l’herbe de pousser à travers votre lit surélevé. 

Une autre solution naturelle est de recouvrir votre carré de terre de paillis pour empêcher les mauvaises herbes de repousser tout en nourrissant la terre.

Remplissez de terre et de terreau ou compost

Une bonne recette de terre pour avoir de la bonne terre dès le début des plantations est de  mélanger une part de terre végétale, une part de compost et une part de sable. Réalisez ce mélange 2 semaines avant de procéder à la plantation.

Pour la terre végétale, utilisez celle de votre jardin ou achetez là en sac directement si vous n’en avez pas suffisamment. 

Pour nourrir le sol, l’idéal est d’opter pour du compost mais vous pouvez aussi mélanger avec du terreau que vous trouverez facilement. Une autre solution est de mettre du fumier, mais gare à l’odeur si votre potager est localisé proche de votre maison ou de celle des voisins. L’odeur peut devenir très désagréable surtout pendant les périodes d’humidité.

nourrir son potager avec du compost

Plantez vos fruits et légumes

Pour planter plus facilement vos légumes, n’hésitez pas à bêcher le sol grossièrement et rapidement. Il sera plus facile de creuser dans la terre meuble et votre dos vous remerciera au moment de la récolte.

Plantez les légumes selon votre plan préétabli: les légumes compagnons peuvent être mis ensemble. D’autres devront être mis à part pour pouvoir bien se développer. Je vous ferai une liste des fruits et légumes compagnons d’ici quelques jours. J’ai tout noté dans mes cahiers mais je n’ai pas encore eu le temps d’écrire l’article.

Comment arroser les carrés potagers dans les bacs en bois ?

La meilleure façon de savoir quand il est temps d’arroser est de sentir l’humidité du sol. Il doit être légèrement humide mais pas détrempé. Les légumes n’aiment pas que leur sol soit trop sec ou trop humide, alors trouvez le bon équilibre. Vous aurez plus de succès en arrosant le matin, afin que le sol ait toute la journée pour sécher.

Plusieurs solutions d’arrosage décrites ci-dessous pourront être mises en place selon la taille de votre jardin et la disposition de votre arrivée d’eau extérieure.

Arrosez manuellement

Bien que cela puisse prendre du temps, de nombreux jardiniers préfèrent arroser leurs plates-bandes surélevées avec un arrosoir car ils aiment être dans le jardin et en profitent pour vérifier leurs plantes. En fait, vous pouvez même trouver ce processus thérapeutique pour un moment de détente. 

comment arroser son carre potager

Certaines personnes préfèrent utiliser un arrosoir parce qu’elles n’ont pas à se soucier des problèmes de tuyaux, comme les coudes, et des dommages causés aux plantes. Cependant, les arrosoirs peuvent être lourds et vous devrez peut-être faire de nombreux allers-retours jusqu’à votre source d’eau. Une lance d’arrosage fixée à un tuyau sera une bonne alternative qui vous permettra d’accélérer et d’arroser facilement toutes les plantes de vos plates-bandes. Mais il faudra être prudent de ne pas arroser le feuillage pour éviter de développer des maladies ou encore brûler les feuilles.

L’irrigation automatique

Pour ceux qui n’ont pas le temps d’arroser quotidiennement leurs potagers surélevés, les tuyaux d’arrosage ou l’irrigation au goutte-à-goutte sont de bonnes options. Les tuyaux d’arrosage, qui infiltrent lentement l’eau dans le sol, peuvent être disposés sur l’ensemble de vos plates-bandes afin d’assurer un arrosage régulier de tous vos fruits et légumes. 

L’irrigation au goutte-à-goutte se caractérise par de petits émetteurs qui distribuent l’eau à un débit parfait directement dans la zone des racines de chaque plante. Les deux options peuvent être réglées sur une minuterie pour que vous n’ayez pas à lever le petit doigt

Maintenant que vous avez tous ces conseils, vous pouvez vous lancer dans la création de votre bac en bois. Pour les débutants, prenez garde à ne pas surestimer votre capacité à vous occuper du jardin. Commencez petit et agrandissez au fil des années pour ne pas être surpassé.

Retour haut de page