bien cultiver le persil

Semer le persil, le cultiver et l’entretenir tout au long de l’année

Originaire de la Méditerranée, le persil est une source de vitamine C et de fer, on dit même qu’il soigne la mauvaise haleine et nettoie la peau. Facile à cultiver, même à mi-ombre, le persil peut être cultivé en pot ou directement dans le jardin. Si vous avez un jardin, je vous conseille de le mettre en terre où il se développera très facilement sans trop d’entretien.

Comment cultiver le persil ?

Cultivez le persil frisé et le persil plat dans un sol humide et bien drainé, au soleil ou à l’ombre partielle. Récoltez les feuilles au fur et à mesure que vous en avez besoin. Vous pouvez semer des graines toutes les semaines pour une récolte successive. Le persil est une plante bi-annuelle traitée comme une plante annuelle. Vous devrez donc semer de nouvelles graines chaque année. 

Semez les graines de persil directement dans un sol bien préparé, en rangées de 1 cm de profondeur et espacées de 30 cm. Recouvrez légèrement les graines et arrosez-les bien. Lorsque les semis sont suffisamment grands, éclaircissez-les pour les espacer de 15 cm. Vous pouvez également commencer par des semis en intérieur durant la période de gel et le planter aux beaux jours.

Si vous avez moins d’espace, remplissez un pot de compost et semez les graines en fines couches, en les recouvrant d’une légère couche de compost et en les arrosant. Veillez à ce que le compost ne se dessèche pas. Les graines peuvent mettre six semaines à germer et il faut les éclaircir et les mettre en pot lorsqu’elles sont assez grandes (environ 5 cm). Lorsque vous passez à un pot plus grand, utilisez un mélange de compost de jardin et de terreau, pour éviter que les jeunes plantes ne se dessèchent.

comment entretenir le persil

Quand semer le persil ?

L’idéal est de semer le persil entre le mois de Mars et le mois de Juin après les dernières gelées si vous le semer directement en terre. Dans le cas où vous êtes sujet aux gelées persistantes, préférez réaliser des semis d’intérieur pour les mettre en terre à partir du mois de Mai. Vous pourrez ainsi le récolter entre les mois de Juin et Octobre

Comment entretenir un plant de persil ?

Le persil est une plante qui a besoin de beaucoup d’eau, surtout par temps sec, et nécessite un apport occasionnel d’engrais ou de compost pour stimuler la croissance des feuilles. Coupez tout feuillage jauni pour éviter que la plante ne meure.

Si vous avez un plant de persil déjà en place, sachez que les fleurs ne seront produites que la deuxième année, si les plantes ne sont pas régulièrement taillées. Si vous voulez conserver des graines, laissez quelques plants fleurir. Une fois les fleurs séchées pour pouvoir récolter les graines. Vous n’aurez plus qu’à attendre l’année prochaine pour les semer en les conservant dans un endroit sec à l’abri de la lumière.

Comment récolter le persil sans l’abîmer ?

Le persil se récolte au fur et à mesure des besoins, en coupant les tiges à la base, afin que les nouvelles feuilles repoussent rapidement. Il est conseillé de cultiver plusieurs plants afin de pouvoir récolter sur l’une d’entre elles tout en laissant l’autre produire de nouvelles feuilles.

parsil frise pour une culture abondante

Comment conserver le persil fraîchement cueilli ?

Les feuilles de persil peuvent être séchées et conservées, mais leur saveur est moins intense. Les plantes de persil étant si faciles à cultiver et à entretenir, il est logique d’utiliser un approvisionnement frais. 

En termes de saveur, il est préférable de hacher finement le persil dans un robot mixeur et de le congeler si vous souhaitez le conserver pour une utilisation ultérieure. Vous pouvez mettre quelques plantes en pot à la fin de la saison et les rentrer à l’intérieur pour que les feuilles persistent tout au long de l’hiver.

Les parasites et maladies

Le persil fait partie de la famille des carottes et peut donc être sujet à certains des parasites qui affectent les carottes, comme la mouche de la carotte. Prenez donc des précautions similaires, comme la plantation en compagnonnage avec de l’ail ou des oignons. Protégez également les semis de persil des limaces et des escargots en mettant un paillage.

L’idéal pour éviter que les limaces et les escargots ne se nourrissent de votre persil est de les mettre dans un carré potager surélevé. Cela permettra de bien le protéger.

Les différentes variété de persil

Selon la région dans laquelle vous habitez et son climat, vous pourrez cultiver différentes variétés de persil.

  • Petroselinum crispum ‘Aphrodite’: Feuilles vertes foncées à la saveur agréable et à la boucle serrée, souvent utilisées comme garniture.
  • Petroselinum sativum (persil commun): Il s’agit du persil avec des feuilles plates, vert foncé, il a un goût de persil plus fort que les variétés frisées et est préféré pour la cuisine méditerranéenne.
  • Petroselinum crispum ‘Novas’: variété à feuilles plates, avec de petites feuilles vert foncé et un goût de persil fort et sucré.
  • Petroselinum crispum ’Bravour’: – Feuilles vertes foncées, frisées et très décoratives.
  • Petroselinum crispum neapolitanum: comme son nom l’indique, ses feuilles sont grandes et très aromatiques.

4 réflexions sur “Semer le persil, le cultiver et l’entretenir tout au long de l’année”

  1. Bonjour Julien,
    Merci pour toutes les indications données.
    J’habite en haute Provence et faire un jardin potager est difficile car l’eau est rare et le sol pas bien riche. J’ai des voisins (très peu) qui font un petit potager et j’admire leur détermination.
    Ce qui pousse chez-nous serait quelques plantes aromatiques (le thym surtout et le romarin)

    Bravo pour votre beau blog et même si je ne suis pas jardinière je vais venir vous voir régulièrement. Amicalement.

    1. Merci beaucoup, je suis content de voir que le blog vous plait 🙂 Je vous retourne le compliment.
      En effet le persil a plus de mal à pousser quand il manque d’eau, il a tendance à vite jaunir 🙂
      Bonne soirée

  2. Bonjour Julien, merci pour ces infos sur le persil. Je trouve le persil plat un peu difficile à cultiver quand même – comme vous notez, il est lent a germiner – en anglais on a l’expression : parsely seed goes nine times to the devil – c’est à dire que le persil appartient au diable !

    Choutte blog.

    1. Avec plaisir 🙂 Ha je ne connaissais pas l’impression, je dois être devenu le diable… 🙂
      j’ai été impressionné de voir qu’il a résisté tout l’hiver dans mon jardin malgré quelques petites gelées…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page