faire respirer sa pelouse naturellement

6 conseils pour aérer sa pelouse ou son gazon

Pour une pelouse saine et résistante l’aération est l’étape essentielle.Faire respirer sa pelouse ou son gazon consiste à retirer les bouchons de terre de votre pelouse, ce qui laisse des espaces profonds qui aident à stimuler la croissance saine des brins et des racines qui ont accès à l’air et à la lumière. 

L’espace créé par l’enlèvement des bouchons donne au système racinaire de votre pelouse une chance de s’étendre et de se fortifier. L’aération améliore également le drainage et permet à votre système racinaire d’avoir un meilleur accès aux engrais et aux nutriments. Pour cela nous vous avons concocté une liste de choses à faire pour que votre jardin soit toujours plus beau.

Pourquoi faire respirer sa pelouse ?

Une belle pelouse n’est pas le fruit du hasard. Tout le monde aimerait avoir une pelouse verdoyante comme on peut le voir sur les terrains de golf. Cependant, de nombreux jardiniers amateurs oublient que l’entretien d’une pelouse exige une bonne aération

Le compactage du sol étouffe votre système racinaire et peut entraîner un retard de croissance, une couleur médiocre et un aspect général malsain de votre jardin. Les pelouses compactes ont trop de particules condensées, ce qui réduit l’absorption d’eau, d’air et de nutriments. 

Le compactage est plus fréquent sur les zones où vous marchez. L’aération de la pelouse est l’une des techniques les plus adéquates pour améliorer la viabilité du gazon.

aerer sa pelouse pour une meilleure croissance

1. Les aérateurs de pelouse à dents creuses

Il existe deux types d’aérateur de gazon que vous pouvez utiliser pour aérer votre pelouse: l’aérateur à dents creuses ou l’aérateur à dents pleines. L’aération avec un outil de jardinage à dents creuses retire les mottes de terre de votre pelouse, tandis que l’aérateur à dents pleines utilise une fourche ou une dent pour creuser un trou dans le sol. 

Les deux méthodes permettent le drainage et créent plus d’espace pour la croissance des racines, mais l’aération par retrait de la terre provoque moins de compactage et donne à votre pelouse plus de temps pour profiter du processus d’aération. Les fourches ou les dents insérées dans la terre laissent un trou, mais elles peuvent aussi augmenter le compactage autour des trous, c’est pourquoi l’aération par retrait est supérieure.

Pour obtenir les meilleurs résultats, choisissez un aérateur qui laisse des trous d’environ 5 à 7 cm de profondeur et de 1 à 2 cm de diamètre. L’élimination des bouchons crée un espace qui permet à votre système racinaire de se développer, de respirer et de mieux absorber les nutriments. Plus votre système racinaire est fort et sain, plus l’aspect général de votre jardin est bon.

Acheter sur Amazon
Acheter sur Amazon
Acheter sur Amazon

2. Laissez les morceaux de terre sur le sol

Il est préférable de laisser les parties de la terre retirées pendant l’aération éparpillées sur votre pelouse près du trou qu’ils ont laissé derrière eux. N’enlevez pas ces morceaux car ils contiennent des nutriments qui doivent être restitués à votre pelouse pour lui assurer une meilleure croissance. Au lieu de les rassembler et d’enlever, vous pouvez les écraser avec une tondeuse à gazon après qu’ils aient séché. Le fait de passer la tondeuse sur les bouchons ou de les briser avec un râteau permet aux bouchons de se désintégrer et de retourner dans les trous d’où ils proviennent.

L’aération est comme un lifting de votre jardin, et les mottes de terre sont une partie nécessaire du processus. Cette terre disparaîtra en moins de quelques semaines, et l’amélioration générale de la santé de votre pelouse et son apparence se verront rapidement.

3. Aérer le gazon au printemps et à l’automne

Le printemps et l’automne sont les meilleures périodes de l’année pour mettre en place un processus d’aération. L’humidité supplémentaire du printemps est bénéfique à la croissance des racines, et l’aération permet à votre pelouse de profiter pleinement de cette humidité accrue. Pour la plupart des variétés de gazon, la majorité de la croissance a lieu à l’automne, et l’espace supplémentaire de l’aération encourage votre système racinaire à profiter pleinement de la saison de croissance.

Un système racinaire solide agit comme un tapis sous votre pelouse et crée un réseau qui rend difficile le développement des mauvaises herbes. Un système racinaire solide peut même contribuer à réduire les infestations d’insectes, car il est plus difficile pour les insectes de construire des nids dans des systèmes racinaires prospères. Des racines saines sont également plus à même d’absorber l’eau et les nutriments, ce qui rend votre jardin plus sain et réduit les problèmes de drainage.

avoir une belle pelouse avec un aerateur

4. Combinez l’aération avec le sursemis

Le sursemis est un excellent moyen de remédier aux problèmes de développement de votre pelouse. La croissance accrue des racines à l’automne, combinée à l’aération, vous permet de tirer le meilleur parti d’un traitement de sursemis. L’aération de la pelouse crée un lit fertile où une nouvelle graine a les meilleures chances de s’enraciner. 

La combinaison d’air, de nutriments, d’espace et d’eau permet à une nouvelle graine de s’épanouir et de combler une parcelle d’herbe. Si vous investissez déjà dans des semences et des engrais, il est logique de passer à l’étape de l’aération pour garantir une croissance plus rapide et plus saine.

5. Arrosez votre pelouse correctement

L’humidité est toujours essentielle pour l’entretien de la pelouse, et elle l’est encore plus pour l’aération. Si votre terre est sèche, il faudra beaucoup de pression pour insérer les dents de l’aérateur alors que la surface s’effrite et s’émiette. Une terre humide vous permet d’insérer et de retirer l’outil avec facilité. Une pelouse difficile à aérer est très probablement celle qui en a le plus besoin. Si vous essayez d’aérer une pelouse très sèche et compacte, votre machine sera difficile à utiliser et vous risquez de passer une longue journée à vous en occuper.

Retrouvez notre article: Comment choisir son tuyau d’ arrosage ?

Tout comme il peut être difficile d’aérer une pelouse trop sèche, il est également compliqué d’aérer une pelouse trop humide. Pour obtenir les meilleurs résultats, il est important que l’intégrité de la pelouse soit suffisamment forte pour maintenir la forme cylindrique des bouchons, mais pas trop dure au point de ne pas pouvoir extraire les longs bouchons. Vous obtiendrez généralement les meilleurs résultats le lendemain de l’arrosage ou des averses d’automne ou de printemps. Attendez que votre pelouse soit humide sans être trop mouillée pour tirer le meilleur parti de l’aération. Faites toujours plusieurs passages pour vous assurer d’une aération uniforme et cohérente.

aerer une pelouse humide est plus facile

6. Favorisez l’absorption des nutriments

Un sol dur, sec et compact n’est pas propice à la croissance des racines. La terre de la pelouse peut se tasser à cause du piétinement, de la sécheresse et certains autres facteurs.  Même sans facteurs externes, une pelouse peut se tasser au point de nuire à la santé des racines. L’aération crée des espaces dans votre pelouse qui permettent la pénétration en profondeur de l’air, de l’eau et des nutriments. Les trous laissent également un espace dans lequel les racines peuvent se développer, et lorsque les bouchons se désintègrent et retournent dans les espaces libérés, vous aurez un système racinaire plus fort et plus sain.

Un système racinaire sain permet à votre pelouse d’absorber plus d’eau et d’éléments nutritifs et garantit qu’elle reviendra de la dormance ou de la sécheresse plus rapidement qu’une pelouse dont le système racinaire est de qualité inférieure. Un système racinaire vigoureux aide également à repousser les problèmes de mauvaises herbes et d’insectes.